breaking news

Magazine Covers

Magazine Covers

Magazine Covers

Magazine Covers

Les Judéo-Chrétiens sont-ils Encore Trompés? Partie 1

February 26th, 2018 | by Richard Paul
Les Judéo-Chrétiens sont-ils Encore Trompés? Partie 1
Uncategorized
0

Il y a un parti politique particulier au Canada qui utilise le nom de Judaïsme et Jésus-Christ pour faire avancer sa propre propagande idéologique avec une connotation agressive tout en se permettant de recevoir des centaines de milliers de dollars par année de Canadiens sans méfiance au nom de Christianisme . Cette fête, le Parti de l’héritage chrétien du Canada (PSC), est un parti enregistré au Canada qui reçoit plus ou moins 370 000 $ par année de dons provenant de ses membres . Lorsqu’on leur demande qui ils sont, voici ce qui commence leur agenda,   “Oui. Il n’y a pas de test d’appartenance confessionnel , et aucune église ne dirige nos efforts . Les membres du CHP comprennent des anglicans, des baptistes, des frères, des catholiques, des chrétiens et des missionnaires, des mennonites, des pentecôtistes, des presbytériens, des réformés – et probablement beaucoup d’autres: nous ne faisons pas de suivi. De nos divers horizons , nous nous réunissons pour chercher un consensus sur la meilleure façon d’appliquer les principes de justice et de compassion judéo-chrétiens éprouvés aux besoins contemporains de la politique publique du Canada. “Bien sûr, quand on dit que   «Nous ne suivons pas», ils disent essentiellement aux chrétiens et au judaïsme, qu’ils n’ont aucun problème à collecter des fonds pour toute idéologie chrétienne ou judéo tant qu’ils paient leurs salaires. Cela inclurait les Témoins de Jéhovah. Quand je dis une idéologie que le CHP préconise est une vision du monde judéo-chrétienne qui ne se trouve pas dans la Torah enregistrée   תּוֹרָה   ou Evangile, mais plus dans le royaume séculier de la domination romaine, comme Constantin et le Vatican contrôlant les politiques barbares au nom du judaïsme et du christianisme, des mots pour camoufler leur véritable programme. Et quel est leur agenda? J’y arriverai bientôt. Cependant, avant de faire cela, nous devons examiner attentivement si CHP suit les valeurs chrétiennes pour commencer et enseigne selon les évangiles.   Plus on regarde de plus près leur organisation, plus on voit la nature trompeuse de leur idéologie vêtue de vêtements de brebis. Oui, plus on étudie attentivement le Parti du patrimoine chrétien du Canada, plus on a l’impression que c’est un faux front pour promouvoir la haine, la division et une croyance gnostique dans la Divinité de Jésus-Christ.

Fondé en 1986, CHP n’a jamais eu un seul candidat élu, parmi les centaines qui ont essayé, aucun n’a remporté un siège au Parlement. En fait, les Canadiens et les chrétiens ont choisi des gouvernements conservateurs encore plus restrictifs au fil des ans, rejetant carrément leur dogme. Ceci, en soi, est très révélateur de la peur que les Canadiens et les chrétiens ont d’eux. En fait, le PCC préconise divers problèmes auxquels sont confrontés les Canadiens aujourd’hui, comme la peine capitale, le droit de se défendre, l’avortement, les droits des femmes, les droits des prisonniers, les droits des personnes handicapées mentales et les nombreuses autres plates-formes qu’ils prêchent ou propagent au nom du christianisme mais qui ne sont en fait pas du tout bibliques. Alors regardons leur vrai programme, pendant que nous exposons les mensonges, les tromperies et les manipulations qui sont exigées au nom de Jésus-Christ. Examinons très attentivement leurs objectifs déclarés, leurs intentions et leurs politiques pour être appelés un parti chrétien. Afin que nous puissions déterminer ce que le christianisme est réellement à propos d’eux. Comme à l’évangile de Luc quand il a déclaré “cela a semblé approprié pour moi aussi, après avoir étudié avec soin depuis le début, pour l’écrire dans un ordre consécutif …”

Trouvé dans les écritures enregistrées, dans les évangiles, enregistre un homme appelé Jésus-Christ; un homme attesté par des documents vérifiables indépendants pour avoir vécu à l’époque de l’Empire romain sous le règne de César Auguste   (BC 63-14AD) Maintenant trouvé dans ces dossiers n’est pas un exemple de ces témoins qui ont jamais entendu ou écrit ses mots jamais l’entendre dire que la punition capitale est la voie de la justice. Pas un seul mot n’est jamais récité n’importe où que Jésus-Christ enseigne la peine capitale pour être une justice fondée dans la justice (autre que l’Ancien Testament). En fait, les archives montrent que Jésus était totalement contre la peine de mort. Aucun Chrétien correctement instruit ne croirait jamais que Jésus Christ a préconisé la peine capitale. Ses propres mots disent de tourner l’autre joue . Ne pas jeter la première pierre mais pardonner à un pécheur trouvé coupable d’un crime méritant la mort . En fait, les documents démontrent clairement comment Jésus, au lieu de tuer les gens, les a élevés de la mort elle-même . Il a donné la vie, Il n’a pas pris la vie. Certains peuvent même croire qu’Il est venu afin que nous puissions devenir vivants de notre mort quand nous avons désobéi à la justice trouvée dans la Loi de Dieu. Même sur la croix, Jésus a pardonné à l’homme à côté de lui (un homme qui avait été condamné à mourir sur la croix par le gouvernement alors en place), parce qu’il se repentait   et a demandé pardon. En effet, nous devrions tous croire que c’est vrai. C’est ce que nous prêchons. Que Jésus ressuscité des morts est la pierre angulaire du christianisme. Que si les morts ne sont pas ressuscités, Christ n’a pas été ressuscité . Alors nous sommes encore dans notre misère misérable en tant que pécheurs, la mort a encore la domination sur nous.

Si le parti du patrimoine insiste sur le fait que la peine capitale est dans la justice trouvée dans le Christ Jésus, alors il doit suivre qu’ils ne croient pas que le Christ ressuscite d’entre les morts parce que la peine capitale est trouvée dans l’Ancien Testament. Pourtant, le président du Christian Heritage Party aurait déclaré: “La base de la peine de mort se trouve clairement dans Romains 13”. Bien sûr, Romains 13 est précieux pour toute personne chrétienne et non-chrétienne en ce qui concerne les fonctions du gouvernement.Mais en aucun cas, Romans 13 ne dit que la peine capitale est la norme acceptée. En fait, il dit le contraire!   Le parti du patrimoine chrétien du Canada viole les interprétations des Écritures, expliquant leurs erreurs doctrinales à la vue de tous. Car vous voyez mon ami bien-aimé, Romains 13 nous dit comment les gouvernements élus dans nos mondes sont élus pour être des ministres pour administrer la justice. Ce sont les autorités gouvernementales de Dieu qui ont été élu pour établir un sens juste de la justice, ce qui explique pourquoi les Canadiens élisent un parti autre que le parti du patrimoine chrétien. Démontrant ainsi qu’ils ne parlent pas pour Dieu , ils n’ont pas non plus le mandat de Jésus-Christ d’aller prêcher au monde non sauvé. Au lieu de cela, ils choisissent de diffamer le bon nom de Jésus-Christ en insultant et en vilipendant notre gouvernement. Vouloir renverser des lois établies que les Canadiens ont acceptées et ensuite nuire au bon ordre des Canadiens. Même après 31 ans d’existence, ils continuent d’insister sur les voies de Dieu. Comme le savent tous les chrétiens fructueux, Dieu ne tarde pas à apporter la justice. Il est rapide et juste. Voici un exemple trouvé dans leur manuel de politiques: ” 1.1.6 . LA CONSTITUTION DU CANADA Nous affirmons que la conversion arbitraire de la loi fondamentale du Canada de ses origines de common law à la loi sur la Charte a été un désastre judiciaire et social. La PCCE préconise donc un examen exhaustif de la Constitution du Canada, y compris un processus qui permettra à la population canadienne d’avoir son mot à dire dans l’élaboration de tout changement. La déclaration du préambule reconnaissant la suprématie de Dieu et la primauté du droit doit rester dans toute nouvelle constitution. (Voir aussi 7.5.4) “

Pourtant, alors que la PCH continue d’invoquer Dieu dans leur discours, ils refusent continuellement d’identifier et d’interpréter Dieu comme étant Jésus-Christ dans leurs politiques. Tout tribunal qui interprète Dieu dans la Charte des droits et libertés peut aussi donner «Dieu» aux différentes religions présentes. Il y a un dieu pour l’hindouisme, les musulmans, les catholiques, les témoins de Jéhovah, l’Église des Saints des Derniers Jours, etc. Le fondateur principal de la Charte des droits et libertés était Pierre E. Trudeau, en construisant ainsi la Charte. «Dieu» était une interprétation ouverte à la Cour suprême du Canada, ce qui mènerait au libéralisme en préconisant une véritable liberté pour tout le monde, pas seulement pour certaines personnes, mais pour tous les Canadiens, ce qui explique aussi pourquoi le Canada est voté encore une fois comme le meilleur pays du monde où vivre. C’est vrai, nous sommes le meilleur pays du monde, de loin!   J’ai parcouru le monde entier pour vous dire que c’est vrai.

Je vous laisse avec une citation d’un de ses membres qui devrait être prise en compte dans son analyse: «J’ai dit que quelque chose ne va pas.   Si vous suivez ce que Dieu veut, vous auriez   Quelqu’un élu maintenant.   J’ai dit que le Saint-Esprit n’opère pas aussi lentement …   Ça a été   frustrant.   Je leur ai dit d’écouter le Saint-Esprit, laissez-le conduire.   Il semblait   tomber dans l’oreille d’un sourd. “

Richard Paul Condo

L’Assemblée Chrétienne-Démocrate du Canada

_DSC5302-1

Leave a Reply